logo  

HOMMAGE A ALBERT EINAUDI
21 AVRIL 2011.



Cérémonie organisée par le comité de FREJUS ST RAPHAEL A ROQUEBRUNE S/ ARGENS, avec l'aide de la Mairie de FREJUS en Hommage à A. EINAUDI- 21 AVRIL 2011
Mesdames et Messieurs les autorités
M. le Maire, Conseiller Général Elie BRUN, et Monsieur le Premier Adjoint, le Général TOSI. Mme GARNIER adjointe aux Associations pour la Mairie de FREJUS
Mme DUMONT Première Adjointe et Conseillère Générale,
Mme JACQUET, Mrs CORDINA ET NOEL, représentants M. le Député Maire de St Raphaël M. RASSIER ancien Résistant, et soldat de l'Armée B sous les ordres du Gal de Lattre de Tassigny - Vice président de l'Association A.N.A.C.R. – RHIN et DANUBE
M. Paul BOUDOUBE Fils de Résistant – Maire de Puget S/ Argens
M. VILLANOVA représentant M. le Maire de Roquebrune S/ Argens
Monsieur LAUGIER conseiller Régional, représentant M. VAUZELLE
M. STEFANINI représentant le Colonel MORELLI Président du C.E.LA.P.
Mme OURGIAS Première Adjointe du Muy
Mesdames et Messieurs les Présidents et Portes drapeaux des Associations Patriotiques
Mesdames et Messieurs de la chorale de l'Age d'or toujours fidèle à l'association
Mrs VALLEE, RODULFO Maurice FABRE, représentants le P.C. Français.

Parents et Amis,

Permettez nous de vous rappeler le parcours d'Albert

Il y a 67 Ans Albert EINAUDI, fut lâchement assassiné par la Gestapo Française, c'était le 21 Avril 1944. Albert cheminot fera partie des 8938 Cheminots tués – Dont 809 Fusillés – 1157 Morts en déportation sur les 2480 Déportés– 17000 Blessés.

Albert est entré en résistance en 1941 en faisant du renseignement. En 1942 il a été contacté par un réseau beaucoup plus important le « RÉSEAU COTRE » qui était commandé pour la région de Draguignan à St Raphaël, par le colonel Ayme, alias « Yves la revanche ». Albert n'hésitait pas, malgré les risques à participer a des déraillements de trains, pour ralentir la progression des convois Allemands. Malheureusement, très vite il sera surveillé et bien sur probablement dénoncé, ce qui lui vaudra son arrestation, son interrogatoire, probablement musclé par la Gestapo Française., et son assassinat dans cette forêt ou son corps sera trouvé plusieurs jours plus tard.

Cette année, je voudrai vous lire des petits extraits de l'hommage rendu à Albert par le Général BIDDLE SMITH Chef d'Etat major du Général EISENHOWER,
IL ECRIT :
« Je pense qu'il est opportun de vous transmettre les félicitations de notre commandant pour les magnifiques résultats obtenus par ceux qui ont voué leurs efforts, et dans de nombreux cas, leur vie, afin de fournir continuellement aux Alliés, d'abondants renseignements militaires, au sujet des forces Allemandes, stationnées en France.

Depuis 1940, un certain nombre de femmes et des hommes courageux ont monté un mécanisme destiné à fournir aux commandants alliés un flot constant de renseignements, malgré les énormes risques courus. L'on m'a signalé que ces organisations ont expédié par la radio clandestine, au cours du mois de Mai 1944, 700 Rapports télégraphiques, et aussi 3000 rapports documentaires qui sont arrivés à Londres.

Le rôle qui consiste à recueillir des renseignements n'est pas spectaculaire, mais malgré cela des milliers d'hommes et de femmes sont restés calmement à leur poste, accomplissant une tâche essentielle, sans avoir les mêmes possibilités d'action stimulante, ni de reconnaissance, comme les groupes de résistants, mais avec la certitude toujours présente du danger encouru.

Je ne peux achever cette lettre sans rendre hommage à ceux qui ont sacrifié leur vie, subi l'emprisonnement et des tortures indicibles.

Ces hommes et femmes ont joués un rôle important pour la libération de la France.

Exemplaire N°59 destinée à M. EINAUDI – cachet avec la croix de Lorraine sur lequel nous pouvons livre « Honneur et Patrie ».

Réponse d'un fils de Cheminot envoyée à F. LABORDE, vous savez, cette dame, ancienne journaliste à FR 2, membre du CSA. Le CSA dont l'une des missions est de veiller au pluralisme politique et à l'honnêteté de l'information….

Cela laisse sans voix, quand ont sait qu'elle accuse les cheminots de Collaboration, et de mensonges lorsqu'il est rapporté leurs oppositions à l'armée allemande (Lire la lettre de Jean Claude L. Hte Savoie)

A force de laisser dire tout et n'importe quoi sans réagir, ou si peu, l'insulte aux cheminots, le drapeau bafoué, salit, brulé, les sifflets lors de la Marseillaise, les signes nazis dans les stades, les tombes taguées, certains finissent par croire que tout cela est banal, alors la bête ressurgit, elle n'a plus peur de se faire connaître, elle pavoise à la télévision, sur les journaux Son score en EUROPE est effrayant, après tout, avons-nous entendu, ils ne sont pas si terribles que cela, et puis ce ne sont pas des nazis.

Et pourtant nous avons vu il y a quelques jours sur Arte, un reportage « La Milice » et entendu un certain M. Chirouze ancien milicien et fier de l'être, fier de ses actions contre la Résistance, ou les Youpins( se sont ses propos) fier aussi d'aller une fois par an en Espagne défilé avec les nostalgiques d'hitler et de franco, puis aller au cimetière pleurer sur la tombe de franco, se prosterner devant la photo d'Hitler, annoncé que parce qu'il se retrouvait dans les idées du parti de l'extrême droite . il avait adhéré avec joie et honneur.

Nous craignons que la crise qui secoue la planète, le désespoir de notre jeunesse, ne permette, comme cela fut le cas dans les années 30, à des groupes extrémistes d'attirer une partie de la population désespérée. Nous le savons tous, en temps de crise, le Fascisme renait de ses cendres. OUI LA BETE, N'EST HELAS, PAS MORTE. Lorsque le désespoir est votre quotidien vous êtes prêt à croire les promesses de Travail, Famille, Patrie, sans état d'âme vous dites non à LIBERTE EGALITE et qu'en est-il aujourd'hui, à FRATERNITE.

Aussi nous continuerons, nous les Amis de la Résistance, tant que nous le pourrons, à aller à la rencontre de la jeunesse, avec nos anciens, ou des C.D. qu'ils ont enregistrés, des documents, des preuves, et beaucoup de dialogues afin de mettre en garde cette jeunesse.

Nous savons, par rapport à des témoignages reçus, que le Message passe. Souvent à la fin de nos interventions les jeunes trouvent que le temps qui nous était donné est trop court. Ils ont faim de connaissance, faim d'enfin savoir. Comment ? Pourquoi des humains ont fait cela ? Souvent cette interrogation revient.

Nous allons rendre hommage a Albert, permettez nous d'y associer : Son frère Maurice, nous voulons aussi rendre un hommage à trois résistants D.C.D. en Mars 2011 – Pierre JASSAUD – André SALVETTI Dit TACADE – Pierre MORI, hommage aussi à nos Soldats morts en AFGHANISTAN. Nous pensons aux victimes du tremblement de terre au Japon, ceux qui ont survécus à la vague meurtrière sont aujourd'hui en sursis par rapport à la centrale nucléaire.

Henri Fils d'Albert, toute la famille EINAUDI, le comité de Fréjus à Roquebrune sur Argens remercie toutes les personnes présentes pour cet hommage à ce « Républicain ». Merci à tous d'être la aujourd'hui malgré les années passées.

Nous remercions le Conseil Municipal dans son ensemble, qui a bien voulu, cette année encore, nous aider pour cette cérémonie, tant financièrement, que logistiquement, mettant à notre disposition les services de la Mairie, et surtout le car pour venir jusqu'à la stèle.
Merci a M. LUERN qui a coordonnée cette cérémonie, merci aux pompiers, policiers, employés de Mairie, Merci a Tous.

Jeannine BRESSON Fille du F.T.P.MOI Jean CARRARA



A la fin de la cérémonie Jeannine Carrara/Bresson remerciera le Colonel JOVANOWITCH du 21ième RIMA Présent à la cérémonie, et lui dira combien elle est fière et heureuse de sa présence.

Ensuite elle indiquera, comme souvent pour l'ANACR, Var Matin a brillé par son absence, malgré une demande par fax d'un photographe et journaliste. Elle interpellera Elie BRUN lui demandant d'intervenir auprès du journal, il promet de le faire, demande le discours à Jeannine, des photos pour faire passer un article sur VAR MATIN




retour